Expert comptable de Casablanca

La comptabilité à Casablanca, la langue des affaires, afin de disposer d’une clarté et d’une transparence des données financière dans une entreprise, la tenue de la comptabilité est une mesure obligatoire pour les entrepreneurs dès la création de leurs entreprises.

La tenue de la comptabilité à Casablanca permet le traitement et la communication financière sur les entités économiques d’une entreprise quelque soit sa maturité. La comptabilité mesure les résultats des activités économiques de l’organisation et transmet cette information à une variété d’utilisateurs, y compris les investisseurs, les créanciers, la direction et les organismes de réglementation.

La comptabilité à Casablanca peut être divisée en plusieurs axes, la comptabilité financière, la comptabilité de gestion, la comptabilité d’audit et la comptabilité fiscale. Les systèmes d’information de la comptabilité à Casablanca sont conçus pour soutenir les fonctions comptables et les activités connexes de la comptabilité à Casablanca. La comptabilité financière met l’accent sur la présentation de l’information financière d’une organisation, y compris la préparation des états financiers, aux utilisateurs externes de l’information, tels que les investisseurs, les régulateurs, les fournisseurs. La comptabilité de gestion met l’accent sur la mesure, l’analyse et la communication d’informations pour un usage interne, de la direction. L’enregistrement des transactions financières, de sorte que les résumés des états financiers peuvent être présentés dans les rapports financiers.

Plus précisément, la comptabilité à Casablanca fournit des informations sur les ressources disponibles d’une entreprise, sur les moyens utilisés pour financer ces ressources ainsi que sur les résultats obtenus par leur utilisation.

Le Code Général de Normalisation Comptable (CGNC) repose sur les aspects suivants :

  • L’établissement à la fin de chaque exercice comptable, des états de synthèse démontrant une vision correcte de leurs résultats, d’une image fidèle,
  • Quelques conventions principales et de base constitutives d’un langage commun « les principes comptables fondamentaux ».
  • Dans l’application des principes comptables de base et des prescriptions du Code Général de la Normalisation Comptable (CGNC), les états de synthèse sont présumés donner une image fidèle du patrimoine et de la situation financière de l’entreprise.
  • A cet effet si l’application de ces fondements et de ces abrogations ne suffit pas à obtenir des états de synthèse justes, l’entreprise est dans l’obligation de fournir dans l’état des informations complémentaires aidant à avoir un résultat plus juste et transparent, une image fidèle.

L’entreprise est dans l’obligation de déroger, si la mise au point d’un fondement ou d’une prescription démontre une vision à l’opposé de l’image fidèle. Cette dérogation doit être évoquée dans l’ETIC et clairement démontrée, de par son effet sur le patrimoine, sur la situation financière et les résultats de l’entreprise.

Les sept principes comptables fondamentaux, la continuité d’exploitation, la permanence des méthodes, le coût historique, la spécialisation des exercices, la prudence, la clarté et l’importance significative.

En tant que centre d’affaire, nous intervenant pour accompagner l’entrepreneur pendant la phase pré-création et constitution de son entreprise, la phase création de son entreprise ainsi qu’après la création de son entreprise, en lui faisant bénéficier de multiples conseils et services durant toutes la durée de vie de sa société. Nous mettons à sa disposition notre expertise en matière comptable, fiscal, juridique, et social afin de lui permettre de bénéficier des meilleurs conseils et services pendants la création de son entreprise et durant la vie de son entreprise.